Actions sociales et culturelles :


Droit de cité «le théâtre à l'école»

droit de cité

 

Dans le programme du Ministère de l’Éducation Nationale, l’éducation artistique et culturelle est un volet de la démocratisation culturelle et de l'égalité des chances à l’école. Conçue comme un parcours durant la scolarité, l’EAC (éducation artistique et culturelle) concerne chaque élève et se poursuit de l’école primaire au lycée, en complémentarité des temps scolaire et périscolaire d’une part, des enseignements et des actions éducatives d’autre part.

 

Depuis 1995, Ombre en lumière intervient dans ce programme mené conjointement par le Ministère de l’Éducation et celui de la Culture avec Droit de cité, action fondatrice de l’association. Par son travail avec les élèves du réseau d’éducation prioritaire de Belleville, dans le cadre de cet atelier, l’association a pu développer une expertise dans ce domaine, socle de sa mission d’accès à la culture pour tous.

Les artistes et les auteurs de l’association mènent auprès d’enfants de huit à dix ans un projet annuel de création de petites formes théâtrale. Un atelier de pratique artistique, échanges sur un enjeu majeur puis écriture d’une pièce composent les temps forts de Droit de cité. Un parcours culturel composé de spectacles jeune public, expositions permettent aux élèves une rencontre pluridisciplinaire avec les oeuvres. Le fruit du travail mené par les élèves est présenté à la Maison des métallos.Au delà du résultat, l’accent est mis sur le chemin parcouru avec les enfants. Depuis 10 ans la Maison des métallos accueille cette manifestation importante pour le quartier, les enfants et leurs familles.

Ministère

 


Rencontres

rencontres

 

« Rencontres » est une action née du souhait de proposer une activité réunissant pratique artistique, découverte culturelle et échange-débat. Cet atelier itinérant est une sensibilisation aux arts plastiques, la construction d’un projet collectif par la jeunesse parisienne actuelle. Patrick Pinon,Peintre plasticien et artiste urbain, définit son art comme ayant un rôle social. Après avoir mené des actions auprès de jeunes sous main de justice, d’un public adolescent handicapé, il a eu la volonté de mener cette expérience en direction des jeunes parisiens sans distinction sociale.

Rencontres s’adresse à la tranche d’âge 16 -25 ans sous la forme d’un parcours de sur plusieurs jours. Afin d’aller à la rencontre d’une grande variété de profils socio-culturels, cet atelier se déplace sur différents espaces et, afin de viser cette diversité, un travail de partenariat se construit avec des structures accueillant ou accompagnant le public jeune.

En 2019, « Rencontres » a vu le montage d’une exposition réunissant l’ensemble des travaux réalisés à la MIE – Labo VI  Chaque toile réalisées pendant les ateliers étaient un fragment d’une œuvre collective. En regard, deux oeuvres de l’artiste Patrick Pinon ont été également exposées. Ces créations se répondaient et étaient unies par la même technique de création – linogravure -. Les participants ont ainsi été réunis, se sont découvert et ont porté un regard sur une expérience partagée.

Ville de Paris

 


«La Parole en personne» avec des publics en ateliers socio-linguistique

Printemps des poètes

 

La Parole en Personne est un programme de sensibilisation à la prise de parole en public et la lecture à haute voix. L’action est direction des publics adultes accompagnés au sein des centres sociaux, où sont proposé un accueil social et des formations. La très grande diversité de ces publics a généré des besoins particuliers. Parmi ces besoins celui de la pratique, de l’usage de la langue française acquise dans les formations sociolinguistiques. Ces formations de proximité visent à rendre les apprenants autonomes dans les « espaces sociaux », c’est à dire les lieux ou institutions de la vie courante. La pédagogie vise alors un apprentissage de la langue, des codes et savoirs socioculturels en vue de les mobiliser dans ces différents espaces et évoluer ainsi en toute autonomie.

Cependant, des bénéficiaires de ces formations (jeunes et adultes) rencontrent des difficultés d'expressions écrites et/ou orales, et sont souvent découragées. Celles-ci sont la plupart du temps liées à des parcours migratoires et/ou à des difficultés scolaires et pourraient constituer ou constituent déjà de réels obstacles à l’intégration sociale pour les personnes concernées. L’objectif principal de l’action « La parole en personne » est, en favorisant l'estime de soi, une maîtrise de la parole et du discours.

L’atelier créer un espace de pratique de la langue française. En partenariat avec les équipes d’enseignants,les participants mobilisent le savoir acquis en cours au moyen de textes (poésie,chansons..). Dans ce parcours  la prise de risque est partagée. Elle permet de développer, individuellement et collectivement, avec générosité, le sens de l’écoute. Car la qualité du regard porté par les autres est déterminante pour la reconnaissance de chacun au sein du groupe et par conséquent dans la relation sociale.

La parole en personne, une action actuellement en partenariat avec le centre social Le Picoulet : https://picoulet.centres-sociaux.fr/


Habiter sa parole

 

« Habiter sa parole » est une action qui permet aux demandeurs d’emploi en améliorant l’expression verbale et non verbale par le support des techniques théâtrales de reprendre confiance, et par conséquent de se mobiliser, de redynamiser leur démarche d’insertion professionnelle.

Le fait de se remobiliser individuellement par sa présence, avec son énergie physique, vocale tout en se projetant dans une dynamique de groupe, dans la relation notamment à travers le regard des autres, permet à chacun et pour tous, de redonner une énergie pour exister, une envie de faire, d’agir et d’entreprendre.

Sortir les personnes d’une situation d’empêchement, d’isolement afin de développer leur énergie, leur potentiel, en vue d’un meilleur « savoir être » pour mobiliser leur « savoir faire ».

Des ateliers destinés à des adultes, demandeurs d’emploi, salarié-e-s d’entreprise ou en reconversion…
Des ateliers destinés à des adultes, demandeurs d’emploi, salarié-e d’entreprise ou en reconversion…
Acquérir plus d’aisance dans la communication en travaillant sur la présence et l’affirmation de soi.
Mobiliser ses énergies et les motivations individuelles par le partage des idées, de la parole;
Retrouver la motivation et la confiance en soi pour trouver une issue favorable en intégrant même les accidents de parcours;
Créer la cohésion du groupe, instaurer une relation de confiance avec autrui en créant le passage du singulier au collectif;
Surmonter des difficultés dans l’usage quotidien de la langue française (difficultés d’expression, de lecture et de communication).

 

- Cet action est cofinancée par le Fonds social européen

Drapeau europeL'europe s'engage en franceeurope s'engage en ile de france


Actions sociales et culturelles : Un enjeu qui mobilise

 

L’association Ombre en lumière mène au Local répondant aux besoins des personnes confrontées à des difficultés d’expressions écrites et orales. L’objectif est de permettre aux participants de s’affranchir d’un empêchement individuel pour une meilleure compréhension de l’autre et sortir de l’entre-soi. Le théâtre, à travers les exigences de son art, de sa pratique, réuni les conditions favorables à l'échange, à l'écoute, au sens des responsabilités, au respect de l'autre et de son évolution.En créant les conditions favorables à la confiance, l’estime de soi et en suscitant des échanges inter-culturels apaisés, ces actions contribuent à la socialisation et l’insertion des participants.

En partenariat avec des professionnels intervenants dans le domaine médico-social, ces ateliers s’adressent donc à des personnes (jeunes et adultes) qui connaissent des difficultés d'expressions écrites et/ou orales, souvent découragées par une barrière culturelle et/ou linguistique. Ces obstacles, pourraient constituer ou constituent déjà de réels barrières à l’intégration sociale pour les personnes concernées.

Il est important de noter que ces interventions ne se substituent pas aux dispositifs d’accompagnements, ni aux autres outils proposés par les acteurs de l’insertion. Ces actions se situent en renfort grâce à l’expertise de l’équipe d’artistes intervenant expérimentés. Par la proposition d’exercices pratiques, ceux-ci favorisent l’estime de soi par la maîtrise de la parole et du discours. Elle permet aux participants d’intégrer plus facilement les nombreux outils que leur offrent les structures d’accompagnement.