Action culturelle :
Un enjeu qui mobilise

De nombreuses personnes se sentent confrontées à la difficulté de prendre la parole et de s'exprimer. Ne pas savoir s'exprimer devant d'autres, parce que trop souvent on ne vous accorde pas la parole, voilà une situation qui génère de l'exclusion et amène certains à recourir à la violence pour se faire entendre. Le théâtre, à travers les exigences de son art, de sa pratique, réuni les conditions favorables à l'échange, à l'écoute, au sens des responsabilités, au respect de l'autre et de son évolution. Chacun prend conscience de son droit à être au monde, à exister, à être écouté et conjointement, de son devoir de tolérance vis-à-vis d'autrui. La pratique de la scène donne dans l'expression orale des résultats rapides et surprenants, l'approche de la citoyenneté qu'elle implique devient pour se sortir de l'échec et du sentiment d'exclusion, un enjeu qui mobilise.


Paroles en actes

 

Lundi 28 avril se sont réunis sur le plateau de la Maison des métallos différentes personnalités du monde de l’éducation artistique et culturelle. À partir de la présentation du film, «Matière d’être» réalisé en 2005 par François de Galard et produit par Mémoire d’images, cette soirée a permit d’interroger les effets et les traces d’une action d’éducation artistique à l’école.

Des acteurs de l’action Droit de Cité (élèves, professeurs, artistes intervenants) et des personnalités attentives à la transmission du théâtre ont témoignés de l’importance et du sens des pratiques artistiques à l’école, du rôle de l’éducation par l’art sur un territoire de grande mixité sociale et enfin de la force d’une pratique collective et exigeante du théâtre qui conjugue accès à l’expression orale, aux plaisirs de la langue et à une citoyenneté partagée de façon sensible… et en actes!

L’association Ombre en lumière souhaite remercier Robin Renucci, Philippe Meirieu, Jean-Claude Lallias, Alain Seksig, Karine Durand, Nathalie Lévy et tous les participants à la soirée pour leurs témoignages, leur soutien et leur engagement.

Cliquez sur le lien ci-dessous sur lequel vous pourrez consulter des extraits des interventions de la soirée «Paroles en actes» :

http://vimeopro.com/user20349039/paroles-en-actes-leducation-artistique-leducation-par-lart

© Mémoire d’image/François de Galard

paroles en actes

G. Debray, C. Chalas, K. Durand, J-C. Lallias, A. Seksig, P. Meirieu, R. Renucci lors de la discussion avec le public de la Maison des métallos à la soirée « Paroles en actes » le lundi 28 avril dernier.


Droit de cité «le théâtre à l'école»

 

Dans des écoles élémentaires de Belleville, les comédiens et les auteurs de l'association Ombre en Lumière mènent, en partenariat avec les enseignants et sur le temps scolaire, une approche sensible du théâtre pour des enfants de huit à dix ans.

«Les chantiers en cours» sont le fruit du travail réalisé avec les élèves, l'auteur, le comédien et l'enseignant. Au-delà du résultat, l'accent est mis sur le chemin parcouru pendant l'année avec les enfants. Depuis 3 ans, la Maison des métallos accueille cette manifestation importante pour le quartier, les enfants et leurs familles.

droit de cité


«Atelier d'éloquence», le pouvoir des mots au Collège

 

Dans le cadre de la Réussite éducative à Paris et en partenariat avec le collège Lucie Aubrac, l'Atelier d'éloquence accueille des collégiens en difficulté. Par l'appropriation de techniques de l'art oratoire, l'élève prend conscience du pouvoir du langage, il apprend à structurer pensée et discours afin d'améliorer ses productions orales et écrites. Cette pratique du verbe qui passe par le corps et la reconnaissance du groupe qu'elle suscite est moteur d'intégration pour chacun et pour tous.

Atelier d'éloquence


Pratique théâtrale au lycée

 

Depuis 1998, en partenariat avec les enseignants, l'association mène conjointement deux actions auprès des lycéens du Lycée d'enseignement technique Jules Siegfried:

- Un parcours de découverte du spectacle vivant pour les élèves des classes de première sur le temps scolaire : sensibilisation à la pratique théâtrale avec un comédien sur des textes choisis en fonction des spectacles auxquels ils assisteront dans l'année.

- Une option facultative au baccalauréat de Théâtre-expression dramatique ouverte aux élèves des classes de classe terminale.

En 2010, Ombre en lumière et le Théâtre de la Bastille ont créer un partenariat dans le but de favoriser «l'école du spectateur».

théâtre au lycée


Ateliers «La Parole en personne» avec des publics en alphabétisation

 

L'atelier s'adresse à des adultes migrants en formation ou bien salariés au sein d'associations du quartier.

Dans leurs parcours professionnels et personnels, nous constatons que ces personnes se retrouvent souvent confrontées à des difficultés d'expression dans la langue française.

L'atelier «La Parole en personne» est un moyen ludique et créatif qui favorise la motivation personnelle et l'estime de soi, sans pour autant être un substitut à l'apprentissage de la langue.

Printemps des poètes