Programmation 2019-2020

Fév
2020

Mars
2020

du vendredi 21 février
au lundi 9 mars

Vendredi à 20h30 Samedi & lundi à 19h Dimanche à 17h

Attention les dates du vendredi 21 et vendredi 6 mars sont complètes

réservation01

Tarifs:
12 € (tarif plein)
8 € (tarif réduit*)
3 € (Rsa)

* -18 ans, étudiants, chômeurs, intermittents, 60+

Théâtre

Les folles de la Salpêtrière & leurs soeurs

Compagnie Vent debout
Écriture et mise en scène : Sarah Pèpe
Avec : Agnès Fréjabue, Morgane Klein, Sarah Pèpe, Isabelle Voge
Chorégraphies : Nawel Oulad
Danseuses (en alternance) : Nawel Oulad et Camille Rau
Musique et univers sonore : Morgane Klein

Les folles de la Salpêtrière & leurs soeurs

C’est l’histoire d’un corps. Le corps de la Patiente. Qui traverse les époques. Enfermée à la Salpêtrière au 19e siècle, elle sera l’hystérique favorite de Charcot qui l’utilisera pour ses leçons publiques; au début du 20e siècle, elle sera diagnostiquée frigide dans les cabinets des psychanalystes; enfin, au 21e siècle, son cerveau sera examiné par les neuro-scientifiques, qui veulent fabriquer la pilule rose, censée soigner la perte du désir féminin.

C’est l’histoire d’un corps de femme, traversé par des mots qui le contraignent, le dessinent, le pathologisent et prétendent la soigner, sans jamais lui autoriser la parole.

C’est l’histoire d’un corps-objet qui lutte pour devenir celui d’une femme-sujet, définissant son désir.

À travers trois grandes controverses, le spectacle aborde la médicalisation de la sexualité féminine: de la querelle autour de l’hystérie au 19e siècle, aux neurosciences aujourd’hui et la mise sur le marché de la «pilule rose» (présentée comme l’équivalent féminin du viagra). En passant par la psychanalyse et l’orgasme vaginal, il s’agit d’interroger la transformation des champs thérapeutiques et des concepts pour mieux aborder la question des représentations de la sexualité féminine aujourd’hui.

 

« Rencontre autour du spectacle » :

Le Local et l’équipe artistique vous proposent, tout au long de la programmation, différents temps forts autour de la représentation du spectacle « Les folles de la Salpêtrière et leurs sœurs ». À l’issue des représentations, des échanges entre le public et des invités permettront d’aborder différents enjeux portés par le spectacle. Ces moments sont des espaces privilégiés pour créer autrement la rencontre avec l’œuvre.

Dimanche 23 février 2020 – Rencontre avec Nicole Edelman

Nicole Edelman est historienne, agrégée d'histoire, maîtresse de conférences honoraire en histoire contemporaine à l'université de Paris-Nanterre.Dans son ouvrage « Les métamorphoses de l’hystérique », elle montre comment l’hystérie se transforme au gré des découvertes et des discours médicaux mais aussi des évolutions sociales, culturelles et politiques du XIXe siècle.

Dimanche 1er mars 2020 - Causerie d’Edith Vallée

« L’art miroir de diabolisation des femmes » Docteure en psychologie, autrice en psychologie et histoire de l’art, féministe, Edith Vallée a toujours milité pour qu’il soit dit : « il est possible d’être pleinement femme et heureuse, sans être mère. Depuis 2015, année des premiers parcours culturels lors des Journées du matrimoine lancés par HF-ÎdF, je m’attache à mettre en lumière les femmes du passé (livres, parcours théâtralisés, jeux en ligne) ». www.non-maternite.org www.matrimoinedeparis.com www.matrimoinedeparis.com/matrimoineGo

Samedi 7 mars – Rencontre avec Daniel Charlemaine

Daniel Charlemaine est psychologue scolaire et psychanalyste. Il est l’auteur de l’ouvrage « L’inconscient à l’épreuve du scolaire » et publie des chroniques en ligne (Tess magazine et aujourd’hui 50/50, le magazine de l’égalité femmes/hommes).

Dimanche 8 mars – Diffusion du documentaire sonore « Mes voisines »

Mélanie Van Danes est documentariste sonore. « Mes voisines » est sa dernière série documentaire radiophonique en 6 épisodes. Elle part à la rencontre de 6 femmes lesbiennes enterrées au cimetière du Père Lachaise et, en écho, donne la parole à 3 femmes lesbiennes d’aujourd’hui. Dimanche 8 mars, l’épisode consacré à Rosa Bonheur, peintre du 19e siècle, sera diffusé en exclusivité. Cela permettra d’aborder les questions de visibilité, d’invisibilité, de violences dans les différentes sphères de la vie et de la ville…


 

Mars
2020

Samedi 14
de 17h à 20h

Entrée libre

Évènement

Poètes d'Ici & d'ailleurs

Le printemps des poètes

Poètes d'ici & d'ailleurs

Le Local participe à la manifestation nationale Le Printemps des Poètes avec l’évènement annuel «Poètes d’ici et d’ailleurs».

Une occasion de faire se rencontrer les publics divers accueillis au Local : participants des ateliers, des actions culturelles menées, artistes de l’association Ombre en lumière, Poètes associés de longue date, habitants et habitantes du quartier.

Dans une belle prise de risque partagée, tous viennent lire, dire et entendre des poèmes d’ici et d’ailleurs. Tous participent à ce croisement des publics qui est l’un des objectifs majeurs de l’association Ombre en Lumière.

Cette année, la scénographie de Poètes d’ici et d’ailleurs est investie par le photographe Thierry Dubreuil avec l’installation L’angle mort de la raison. En écho au thème annuel de la manifestation nationale – le courage – , cette série s’empare de la question du regard de nos civilisations sur le féminin et l’émancipation des femmes.

 

Le Printemps des poètes se déroule du 7 au 23 mars 2020. Cette manifestation nationale et internationale a pour vocation de sensibiliser à la poésie sous toutes ses formes. Pour sa 22ème édition, le Printemps des poètes invite à travers le thème du courage à permettre à chacun de célébrer la poésie et la langue des poètes. http://www.printempsdespoetes.com

 

L’installation «L’angle mort de la raison» est à découvrir le vendredi 13 mars De 18h à 23h


Mars
2020

du samedi 20
au lundi 23

Représentations tout public samedi 21 & dimanche 22 à 10h30 & 16h

réservation02

Tarifs:
12 € (tarif plein)
8 € (tarif réduit*)
3 € (Rsa)

* Enfants - 12 ans, étudiants, chomeur, intermittents, sénior 60+

Danse / Très jeune public

On danse !

Durée : 40 mn
À partir de 18 mois

De & par Edgar Chavaudret et Dominique Verpraet
Texte et chansons : Christine Roillet et Edgar Chavaudret
Regard Extérieur : Hélène Hoffmann
Cie A Tulle Tête : www.atulletete.com

On danse

À la croisée du spectacle et du bal, On danse ! propose aux enfants de découvrir le plaisir du mouvement et des musiques populaires.

À plusieurs occasions, les spectateurs, en duo ou à plusieurs, sont invités à entrer dans la danse. Un petit bal clôture la représentation.

On danse ! s’inspire du grand livre accordéon Carnet de bal de Mirjana Farkas – clin d’œil aux danses du monde – pour croiser les cultures musicales et chorégraphiques, s’amuser des stéréotypes, jouer avec les styles de danse et détourner leurs langages. L’univers musical se nourrit des textes de l'album aux titres décalés et des délicieux petits dialogues. Les livres sont objets scéniques et transforment l’espace de jeu à chaque dépliage.

On danse ! est une création sans frontières libre et joyeuse. Une aventure chorégraphique et musicale à partager avec les petits qui courent déjà partout.

Avec le soutien du festival Jeune et très jeune public de Gennevilliers et la ville de Sevran.


 

Mars
2020

Du 27 au 30 mars

Vendredi à 20h30
Samedi & lundi à 19h
Dimanche à 17h

réservation03

Tarifs:
12 € (tarif plein)
8 € (tarif réduit*)
3 € (Rsa)

* Enfants - 12 ans, étudiants, chomeur, intermittents, sénior 60+

Théâtre Forain

Fuck

Public & relation

Durée 45 minutes
À partir de 10 ans

Conçu et interprété par Cécile Jarsaillon
Têtes réalisées en pâte à bois : Cécile Jarsaillon
Musique : Peer Raben, Chansons populaires, limonaires…
Une production Public & relation
Aide & soutiens : Françoise Bouvard, Sophie Deck, Laura Abad Ramos, Michto, Jean-Marc Royon, Stéphane Filoque

FUCK

Fuck est une farce. Une mise à mort comique, satirique et interactive. À travers un stand de jeu de massacre dans une pure tradition foraine, flirtant avec l'art brut, Cécile Jarsaillon interprète un vrai pierrot, mime, sans parole. Écartelée entre le punk et le réalisme, elle met en miroir les joueurs (le public) et 14 figurines modelées par elle-même. C'est un spectacle politique et irrévérencieux parce qu'il traite de la méchanceté.

Le jeu de massacre représente 14 caricatures de boucs émissaires de notre société. Ceux qui exhiberaient une différence perceptible et évidente, ceux qu’en toute impunité, on désirerait faire disparaitre violemment, mais aussi nos propres méchants… Qui nous gêne ? Qui gêne t- on ? D’où vient la méchanceté ?

Il s'agit là d'une réaction face à la violence de la société à toute échelle, du principe du bouc émissaire où pour tenir ensemble, on prend pour cible un certain type d’individu.

C’est aussi un élan de tendresse, d’hommage aux gentils, aux gens libres.


Informations générales

Plein tarif: 12 €
Demi-tarif: 8 € (enfants, étudiants, chômeurs, seniors)
Rsa/Public partenaire: 3 €

Le Local est soutenu par la CGET, la Mairie de Paris, la Préfecture de Paris et le Logement français.

Renseignements, réservations:
tel: 01 46 36 11 89
infos@le-local.net